CheZ VioleTTe

Mode d'emploi de Chez Violette

Pour nous écrire : contact.chezviolette@gmail.com 

 

Le réglement intérieur

 Objet du règlement intérieur :

            Ce règlement intérieur a pour but de fixer les règles de fonctionnement de l’association Chez Violette afin de favoriser des relations horizontales entre les différentes commissions et entre les membres de l’association.

 Composition de l’association :

            Les membres actives : elles sont adhérentes. Quand une femme adhère, elle est invitée à participer à l’assemblée. Toute adhérente peut voter.

 Adhésion : 

            Chacune fixe librement le montant de son adhésion. Le minimum est toute fois de un euro.

 Auto-financement :

            Les femmes qui le souhaitent peuvent verser une cotisation mensuelle du montant qu’elle souhaite.

Chez Violette accepte les donations

 Rémunération des intervenants et artistes:

            Chez Violette veut tendre à rémunérer toutes les intervenantes et artistes collaborant dès qu'elle en aura les moyens financiers. Les artistes et intervenantes voulant participer de façon militante et donc bénévolement, reverseront un don équivalent à tout ou une partie de leur rétribution à chez Violette

 Radiation et exclusion :

            L’exclusion de l’association peut être prononcée en cas de non respect du présent règlement et de l’Ancre (principes politiques fondamentaux de l’association), et doit être confirmée par une décision de l’assemblée générale par un vote de 75 % de  ces membres présentes ou représentées.

 Fonctionnement de l’assemblée générale :

            L’assemblée générale a lieu une fois par mois selon un calendrier annuel défini lors de l’assemblée générale anniversaire. Toutes les adhérentes peuvent  prendre part aux décisions et voter. Les mandats sont définis collectivement, ils courent pour la durée de l’activité proposée. L’assemblée générale élit le bureau pour un an.

 

 Déroulement des assemblées générales :

Il est précisé que l’alternance des prises de responsabilité est recherchée à chaque fois. En cas d’absence, une membre peut se faire représenter par une autre membre à hauteur d’une procuration par personne (papier, mail, texto)

 4 rôles sont à distribuer avant le début de chaque assemblée.

Ces rôles à exercer avec non-violence et doivent bénéficier de la bienveillance des autres adhérentes

 L’animatrice : Elle gère la parole de celles qui pourraient développer une rhétorique, du sophisme*. Chacune doit apprendre à être animatrice. On peut commencer à le faire en binôme. Elle reformule les arguments donnés par chacune et fait des propositions pour ne pas tourner en rond. C’est elle qui fait avancer le débat, elle travaille avec la gardienne du temps qui lui indique le temps qu’il reste sur le temps imparti au thème discuté. Cela permet que les points de la fin de l’ordre du jour ne passent pas à l’As.

 Gardienne du temps : Elle vérifie que le temps imparti à chaque point à l’ordre du jour soit respecté, pour cela elle informe régulièrement l’animatrice du temps écoulé.

 La modératrice : prends les tours de paroles* de chacune, en double liste* si nécessaire pour que chacune puisse s’exprimer. 

 L’abeille : Elle rédige le compte-rendu et l’envoie aux adhérentes. Elle reste en contact avec les différents groupes pour faire le lien entre eux et assurer le suivi  du travail fait jusqu’à l’assemblée générale suivante. Elle prépare l’ordre du jour de l’assemblée générale suivante en concertation avec les différents groupes de travail qui lui transmettent les points à qu’ils souhaitent voir abordés.

 La Bienveillante : Elle doit veiller au respect mutuel et à l’écoute entre adhérente. Elle demande la reformulation si elle trouve que le discours et violent ou non respectueux.

 

            Déroulement des assemblées générales de Chez Violette : l’objectif est de maximiser le temps et de responsabiliser chacune, pour éviter que l’organisation repose sur quelques-unes.

            L’assemblée générale commence avec une demi-heure ou une heure de temps convivial pour que toutes se sentent bien avant l’assemblée générale.

            Mettre l’accent sur la ponctualité pour que la fin des l’assemblées générales ne se termine pas dans la fatigue et le stress.

 Le fonctionnement de l’assemblée générale sera précisé avant le début de chaque assemblée générale (notamment, un rappel des 4 rôles)

 Le Consensus* au sein d’une Assemblée Générale  : comment mettre en pratique l’application du consensus au sein de Chez Violette.

Les points à travailler doivent être mis à l’ordre du jour pour être discutés durant l’assemblée générale et les décisions sont prises au consensus.

            Si une violette recevant l’ordre du jour trouve que le point abordé est trop proche et qu’elle a besoin de temps pour être au clair, elle peut demander de reporter ce point à l’ordre du jour pour une Assemblée Générale ultérieure. Entre temps elle peut demander une réunion spéciale sur ce thème sans prise de décision à la fin.

            En partant du constat que certaines d’entre nous sont exclues des prises de décision pour divers raisons, voici 2 outils qui peuvent être utiles :

-faire un tour de table à la demande de n’importe laquelle d’entre nous.

-laisser mûrir une décision lorsque l’une d’entre nous à besoin de réfléchir

 Si un consensus n'a malgré tout pas été trouvé durant l’assemblée générale, il est reporté avec une date butoir. Jusqu’à cette date butoir, des moyens sont pris pour que le thème soit retravaillé (lecture, réunion collective…) 

            Si après la date butoir, le point fait toujours blocage un vote peut alors avoir lieu. Pour que le vote soit acquis, la décision doit être approuvée par 75 % des membres présentes ou représentées. Cependant la minorité a un mandat impératif pour respecter la décision de la majorité. C'est-à-dire que la minorité prend acte de la décision collective, la respecte et la défend vis-à-vis de l’extérieur. 

Attention : Le consensus est à rechercher tout le temps, le vote doit rester exceptionnel.

 

Fonctionnement des commissions thématiques (ou groupe de travail)

(Ex : commission médiation, communication, comptabilité, administration, auto-financement…)

            Les commissions sont mandatées par l’assemblée générale. Elles se réunissent aussi fréquemment et autant de fois que nécessaire pour mener à bien l’objet de leurs mandats. Les réunions de ces commissions doivent respecter les principes fixés dans ce règlement.

            Chaque groupe de travail est autonome. Les réunions des groupes de travail sont ouvertes à toutes les adhérentes. Un calendrier sera affiché dans le local. Des réunions régulières sont organisées en présence de tous les groupes ou de leur représentante.

            A chaque assemblée générale chaque commission (représentée par au moins une personnes) fait un compte rendu de son travail.

             Les mandats impartis aux membres des commissions:

Tout mandat est révocable à n’importe quel moment

 

Fonctionnement du bureau

            Le bureau est composé de 3  membres que l’on désigne comme 3 co-présidentes qui correspondent dans les statuts à la présidente, la trésorière, la secrétaire. Elles ont un rôle de représentation institutionnelle uniquement dans les statuts. Ce rôle ne  leur donne pas plus de pouvoir de décision que les autres membres. Elles sont désignées par l’assemblée générale 1 fois par an et sont révocables à tout moment par décision de l’assemblée générale.

 

Modification du règlement intérieur

            Le règlement intérieur peut être modifié par l’assemblée générale anniversaire, à une majorité de 75% des personnes présentes ou représentées.

 

Utilisation du local :

 Modalité d’accueil:

            En règle général le local est non mixte, ouvert aux femmes et à leurs enfants jusque 12 ans.

            Néanmoins, par soucis d'ouverture au plus grand nombre de femmes, lors de la première visite, on tolérera la présence d'un accompagnant homme. Cette première visite devra être l'occasion d'expliquer le fonctionnement et les principes de l'association. (ex: femme victime de violence accompagné de son frère ou de son cousin...)

 Les groupes, collectifs ou associations de femmes qui sollicitent l’utilisation du locals’engagent à respecter le règlement intérieur et à adhérer à la Charte de CheZ VioleTTe.

            Ils s’engagent à mener des ateliers ouverts à toutes les femmes et pour cela à mener des actions de médiation auprès des habitantes.

Pour utiliser le local, une caution de 55 euros sera demandée. Cette somme sera restituée lorsque le groupe, collectif ou association de femmes ne souhaitera plus utiliser le local.

 

LEXIQUE

 

Sophisme :C’est un raisonnement qui apparaît comme rigoureux et logique, mais qui en réalité n'est pas valide.

Les tours de paroles :Chacune pour s’exprimer doit lever la main. Son nom est  alors ajouté à la liste par la modératrice qui lui indiquera quand son tour de parler est venu.

La double liste :Cette liste permet d’inclure plus rapidement dans le tour de paroles des femmes qui parlent peu en leur donnant la priorité. 

Consensus :Procédure de la décision négociée. Le consensus est la recherche active de l'assentiment le plus large, l'effort de dépassement des clivages et des blocages politiques, la tentative de conciliation entre des positions différentes, voire contradictoires.

 

Principes inaliénables de Chez Violette

Ce texte expose les principes politiques fondamentaux de l'association, pour les applications pratiques éventuelles, se référer au règlement intérieur.

Elle est distribuée aux nouvelles adhérentes. Les mots en italique sont définis au dos.

 

  • La présence des femmes est un vecteur fondamental du progrès social de nos sociétés. Cependant, nous constatons que les femmes restent défavorisées par rapport aux hommes dans leurs conditions de vie : violences, emploi, salaire, loisirs, visibilité dans la sphère publique...

            "Chez Violette" est un local qui permet de promouvoir l'autonomie des femmes en          favorisant la solidarité et les échanges entre elles et en valorisant leurs initiatives.         Elle cherche le dépassement des injonctions liées au genre. Elle prend en compte     de manière croisée les questions de racisme, de sexisme et de classe sociale et est vigilante à tout type de discriminations.

            En ce sens, Chez Violette est une association féministe.

 

  • "Chez Violette" est ouverte à toutes les filles et femmes, quelles que soient leur origine, leur classe sociale, leur âge, leur orientation sexuelle, leur sexe biologique initial, qu'elles se définissent ou non comme féministes, dans la mesure où elles adhèrent à la présente charte.

 

  • Représentation / Parole collective :

Les représentativités collectives de chez violette implique que les membres du bureau identifiés n’ont pas plus de poids ni de pouvoir dans les décisions par rapport aux autres. Elles doivent régulièrement changer.

Aucune violette ne peut se prévaloir de parler seule au nom de Chez Violette.

 

  • Horizontalité :les violettes sont attentives au rapport de domination et à leur dé construction.
    Elles s'évertueront à se transmettre mutuellement leur savoir  

 

  • Mandats : Toute Violette peut être amenée à avoir un mandat mais ce n’est pas une obligation. Chacune est attentive à la rotation des responsabilités des taches.

 

  • Il faut respecter le rythme, le temps et la disponibilité de chacune. Chacune est apte à définir les taches qu'elle s'engage à effectuer et le temps dont elle dispose. Nous devons nous soutenir sans nous mettre la pression dans les taches que nous nous engageons à faire. La notion de plaisir est importante dans notre investissement.

 

Les décisions seront prises selon le mode du consensus : c’est une décision qui satisfait tout le monde. Les membres devront rechercher l’adhésion de toutes à une proposition sans avoir recours au vote et en s’étant assuré d’avoir recueilli l’avis de toute. Pour cela tous les moyens auront été mis en œuvre pour permettre la l’expression de toutes et la compréhension du débat de toutes. (voir règlement intérieur.)

Si aucun consensus ne se dégage (v. modalité règlement)

 

  • Le local est un espace non-mixte pour les filles et les femmes quelles que soient leurs origines, leur classe sociale, leur âge, leur orientation sexuelle, leur sexe biologique initial. Toutefois, il peut être ouvert exceptionnellement à la mixité quand cela semble pertinent.

 

Non salariat : Chez Violette est une association composée de membres bénévoles,  sans salariat 

 

 

 

 

 

 

Partager cette page